...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hoang Ilnam
Feat : song mingi (ateez)
Messages : 15
Age : 23
Nom de scène : ø.rion
Sam 18 Mai - 0:29
ghost of the past
lim jiyong & hoang ilnam


It was never meant to last
You were just a ghost from the past
I thought you really could be real
That my heart was ready to bleed
When I walked through pain and fear
You would totally disappear

fébrilité. cœur qui bat beaucoup trop vite pour une situation si singulière. new life, new me, n’est-ce pas ce que tout le monde dit? c’est peut-être ce rêve que tu caresses du bout des doigts qui te file autant de papillons au creux de l’estomac. quand tu vois enfin l’institut se dresser devant toi, que tu te rends compte de cette chance qui t’es offerte. tu te dis que tous ces sacrifices en valaient peut-être la peine, au final. peut-être feras-tu enfin la fierté de ta famille.

pas assuré, tête relevée, tu files vers l’entrée. planning de la journée mémorisé sur le bout de tes doigts, décidé à profiter de chaque seconde et de chaque moment à ta disposition. sourire qui se profile sur ton visage alors que tu dépasses d’une tête la majorité des étudiants. il y a ceux qui se retrouvent après les vacances, et ceux qui se cherchent, un peu comme toi. ceux qui n’ont aucun point de repère sur ce territoire inconnu. ceux qui ne connaissent personne et qui recommence à zéro.

ilnam. froncement de sourcils à l’entente de ton prénom. regard qui balaye les environs à la recherche du propriétaire de la voix, et tu déchantes assez rapidement. papillons qui s’envolent en fumée, te laissent vide de toute sensation. sourire qui s’efface lentement, tumulte mis en sourdine le temps d’assimiler. « qu’est-ce qu’il fait ici, putain. » que tu te demandes à haute voix, tournant déjà les talons. hors de question. planning totalement chamboulé alors qu’il n’a même pas encore commencé. hors de question que tu le laisses entrer dans ta vie aussi facilement. pas une deuxième fois.

Revenir en haut Aller en bas
Lim Jiyong

Saenghwang Institute.
Lim Jiyong
Feat : Kim HongJoong (Ateez) by Kelly
Messages : 78
Age : 22
Nom de scène : Raiden
Spécialités : Rap, chant, écriture.
Dim 19 Mai - 1:20
ghost of the past
lim jiyong & hoang ilnam

C'était le cœur battant, les mains tremblantes d’excitation, le sourire aux lèvres et le regard plein de curiosité que JiYong avait déboulé sur le campus de l'établissement si prisé en ce jour presque "sacré", à marquer d'une croix rouge... Avide de découverte, de nouveauté, sur-excité par ce tout début de vie nouvelle, enjoué, entouré d'une bande de potes fraîchement rencontré la veille au club de jeunes en vogue du coin. Un tout jeune homme à peine adulte parmi tant d'autres amassé devant les bâtiments imposant de l'établissement, il y'avait ceux qui fêtaient joyeusement les retrouvailles pour une nouvelle année, et ceux comme lui qui foutait pour la première fois les pieds dans cet endroit privilégié...

C'était le début du rêve. C'était quand tout était clair dans sa tête, quand tout était tracé avec une précision insolente pour sa vie futur. JiYong savait ce qu'il voulait, JiYong avait rebondit, avait décidé de lâcher son leste, de laisser son passé derrière lui et ne jamais le déterrer... A une exception prés... Ilnam...
Un pas, puis un autre, scène surréaliste se jouant sous ses yeux, parce qu'il n'y croyait pas... C'était lui, c'était bien lui..? Un moment, une seconde, une simple fraction de l'une d'elles même, et son monde avait cessé de tourner. Son espace temps s'était arrêté, les rires et les cries de joie, les voix autour de lui, tout avait disparus. Il n'y avait plus rien, dans ses deux pupilles qu'une seule image, celle d'un grand mec, beau, de profil, Ilnam... Sa voix ? C'était sa voix qu'il venait d'entendre résonner...? Il se demandait s'il fallait y croire et pourtant quand le jeune homme s'était tourné vers lui, il avait bien été forcé de le faire... Ce mec magnifique, plus grand que lui et si massif était bien le petit Ilnam qu'il avait connu en maternelle... Waouh...

Le temps que son cœur ne transmette une information claire à son cerveau qui eu lui aussi du mal à enregistrer la folie du moment, Ilnam s'était retourné, et s'était éloigné... Puis, alors perdus dans un tourbillons d'émotions qu'il n'avait pas prévus de ressentir aussi rapidement en arrivant ici, il aurait presque sentit le sol s'ouvrir sous ses pieds et il avait, lâchement, reculé... Merde ! Mais qu'avait-il..? Il n'avait pas pu contrôler, il n'avait pas comprit, il n'aurait pas du appeler son nom aussi simplement.. Ce n'était tout de même pas rien, tout ce temps, mais dans son cœur rien n'avait changé... Mais, c'était comme s'il n'avait plus eu aucun contrôle sur rien. Comme si son cerveau avait était mis sur pause, et que son cœur avait prit la décision seul de faire vibrer ses cordes vocales... Et cette fraction de seconde risquait fort de lui rester en mémoire longtemps, très longtemps... Mais, et Ilnam ? L'avait il reconnut ? Il l'avait regardé, ça oui. Mais il n'avait vu dans ses yeux qu'une sorte de déception étrange... L'avait-il seulement reconnu ? Et si c'était le cas, était-il déçu de le revoir...? Questions inquiétantes, et le sourire de JiYong avait déjà disparus, probablement pas pour longtemps, parce qu'il savait revêtir un sourire de façade, mais dans son cœur, tout venait d'être chamboulé. Les rumeurs étaient vraies, Ilnam était bel et bien venu étudier à S.I... Et maintenant, que devait - il faire..? Son plus beau souvenir du passé venait de lui tourner le dos. Mais au fond de lui, une envie de hurler sa joie, parce qu'il savait qu'Ilnam n'aurait pas pu l'oublier...

Rien à foutre de ces gars, il devait le retrouver... Et, toujours un peu sonné par cette incroyable vision, il avait avancé lentement en direction de là ou avait disparus son tout premier et seul amour...


Revenir en haut Aller en bas
Hoang Ilnam
Feat : song mingi (ateez)
Messages : 15
Age : 23
Nom de scène : ø.rion
Dim 2 Juin - 23:06
ghost of the past
lim jiyong & hoang ilnam


c’était le début du rêve. le début d’une nouvelle vie. c’était le moment parfait pour enfin mettre le passé de côté et continuer. de faire en sorte que tes désirs soient enfin réalité. et cette simple voix avait suffit que pour que tout ce progrès s’écroule. pour que tu veuilles rebrousser chemin et que tu regrettes presque d’avoir quitté busan pour poursuivre une simple chimère. tu croyais l’avoir enterré après ton déménagement, mais les réminiscences du passé sont on ne peut plus vivantes que tu ne le croyais.

mains moites, cœur qui s’affole. yeux qui papillonnent un moment et main qui glisse sur tes paupières, légère pression apportée. ce n’était peut-être qu’une illusion et elle s’envolerait. mais le simple coup d’œil porté par-dessus ton épaule te confirme que ce n’est pas qu’un songe. jiyong en chair et en os, fantôme du passé qui revient te hanter. et comme tu sais si bien le faire, tu tournes les talons, te sauve comme un lâche. tu as beau avoir gagné en confiance depuis les années, le jeune homme restait un sujet sensible. une marque vive à même ton cœur, marque qui ne s’était jamais effacée avec le temps, aussi fort l’aurais-tu voulu. toutes les fois que tu avais tenté de l’oublier, de passer à autre chose, il semblait revenir à la charge. comme à cet instant, et tu commençais sincèrement à penser que toute cette scène n’était qu’un coup monté. comment avait-il pu te retrouver. c’était surtout la question que tu te posais. c’était trop pour être une simple coïncidence.

visage de marbre qui se recompose alors que tu reprends la route comme si de rien n’était. regard droit devant, une tête de plus que tous les étudiants. et tu t’arrêtes tout simplement, la foule continuant sa course comme si tu n’avais jamais existé. tu sens son regard posé sur son ton dos. tu sais qu’il n’a pas repris un chemin différent, alors que c’est ce que tu aurais voulu. éviter l’inévitable. lentement, tu te retournes, mains glissées dans les poches de ta veste. tu ravales cette boule qui vient tout juste de se loger au creux de ta gorge et prends ton courage à deux mains. « quoi. » voix grave qui s’élève, qui perce le brouhaha ambiant. prunelles d’acier qui le darde, le toisent de haut en bas. tu imprègnes cette nouvelle image en toi, remplaces celle du jeune garçon par celle du jeune homme. regard qui s’attarde un moment sur ses yeux, son nez. ses lèvres, sur lesquelles tu louches un moment. « t’es qui. qu’est-ce que tu veux? » mots qui s’échappent de tes lippes, t’écorchent la langue alors que tu les prononces à contrecœur. tu voudrais mourir, que le sol s’ouvre et t’engouffre. mais tu dois faire face à tes démons.

Revenir en haut Aller en bas
Lim Jiyong

Saenghwang Institute.
Lim Jiyong
Feat : Kim HongJoong (Ateez) by Kelly
Messages : 78
Age : 22
Nom de scène : Raiden
Spécialités : Rap, chant, écriture.
Dim 16 Juin - 22:28
ghost of the past
lim jiyong & hoang ilnam

Oh... Ce qu'il était difficile d'entendre ça... Un coup dans le cœur. Sans parler de ses mots, son simple regard venait de faire s'écrouler une immense partie du moral de JiYong, et de ses espoirs... Un regard froid, glaciale même... Un regard qu'il n'avait jamais vu avant. Et c'était là, toute la tristesse de la situation. Ilnam, de toute évidence, avait changé, et pas qu'un peu. Et, il ne parlait pas que de son corps... C'était évident, sans les traits de son visage que JiYong aurait pu reconnaître peu importait où et quand, il aurait probablement eu du mal à croire que cet Homme, si grand, si fort, était bien le petit Ilnam qu'il avait connu en maternelle... Il n'avait plus rien d'un petit garçon fragile, triste et pleurnicheur... Il n'avait plus rien d'un gars qui inspirait autrefois à ce qu'on veuille le protéger... Il était devenu tout le contraire, à savoir, le genre d'homme dans les bras de qui on se sentirait probablement en sécurité... Et, ... Mais... Ah, tout ça était un peu trop dans la tête et le cœur de JiYong, qui ne trouvaient plus aucunes cohérences dans les pensées et émotions qui les traversaient. Il avait... changé... Non, en fait, ils avaient changés tout les deux... Et JiYong ne voyait plus qu'un homme face à lui. Et qu'importait ses effort, son cœur continuait de se déchirait, comme un supplice, tandis que ses yeux n'arrivait plus à se détacher de ses deux pupilles blessantes... Un sourire, difficile, amer... la gorge nouée, et un monde d'effort pour retenir ses yeux de pleurer...
"- Ah.. haha... tu me reconnais pas, évidemment, haha je suis con je sais pas à quoi je m'attendais après tout ce temps..."

Oh, parler était si difficile, si douloureux... comment avait-il pu être si stupide..? Comment avait - il pu croire que tout serait.. naturel ? Ilnam avait tellement changé.. Toutes ses années, l'image du petit garçon de son enfance l'avait suivit, dans chaque moment de sa vie de merde, dans les pires comme les meilleurs moment. Toujours JiYong, son âme de petit garçon encore vivante au fond de son cœur glacé par le temps avait fait vivre avec elle l'image de son petit ami d'enfance... Son amour, son Ilnam... Mais, face à la réalité, tout était différent, tout... Et JiYong réalisa lui aussi qu'il était un homme, et qu'il était tout naturel que Ilnam lui aussi en soit devenu un. Il réalisa qu'il avait changé, et il était tout naturel aussi qu'Ilnam... Enfin... Voilà... Et puis, finalement, son courage n'était pas si grand que ça. Il n'était pas si fort qu'il le croyait après tout. Pas pour ça, du moins... Pas pour ça... *Pitié... Ilnam... dis moi que tu me reconnais..? Tu te souviens vraiment pas...?*

"- Tu te souviens peut-être pas c'est vrai... JiYong, à SangJu, on était voisins de palier et... enfin... tu te souviens vraiment pas ? On était à la même école..."

Quelques indices de plus.. Il priait, il priait intérieurement que Ilnam le reconnaisse. Qu'il lui sourit en retour. Qu'il n'ai plus ce regard si sombre, si froid...

*Rester fort... Aller, aller.. Encore un tout petit peu... JiYong, ne baisse pas les yeux... Ne pleure pas. JiYong, ne baisse pas les yeux... Ne perd pas ton sourire. JiYong, encore un tout petit plus...*

Mais JiYong sentait qu'il flanchait. Et son sourire, amer, difficile à porter, si douloureux, commençait à devenir trop lourd, et la tristesse de la désillusion devenait plus forte que son égo... *pars... Cours !* Sinon..? Non, il ne pouvait pas partir. Plutôt briser son cœur jusqu'au bout que passer pour un faible... Mais la douleur, ô la douleur... il avait si mal...

Revenir en haut Aller en bas
Hoang Ilnam
Feat : song mingi (ateez)
Messages : 15
Age : 23
Nom de scène : ø.rion
Jeu 20 Juin - 21:02
ghost of the past
lim jiyong & hoang ilnam


Contrôle. Mot avec lequel tu avais souvent du mal. Toute ta vie, tu avais tenté d’être en contrôle. Contrôler ce que tu ressentais, c’était la première étape. Ça, tu avais échoué lamentablement. Depuis ta tendre enfance, ça avait été un problème. Tout t’affectait trop, tout le temps. Tu avais été triste pour les cinq premières années de ta vie, puis les suivantes. Tu avais aimé de toute ton âme, jusqu’à ce que la séparation vous éloigne et finisse de te briser complètement. Contrôle, ce avec quoi tu avais toujours vécu. Un père ultra contrôlant, qui était là pour te dire quoi faire à chaque fois qu’il en avait l’occasion. Un père qui te dictait quoi faire et quand le faire, comme si tu ne pouvais prendre de décision pour toi-même. Et il avait raison, ton père. Il avait toujours eu raison, peu importe le sujet. Il avait eu raison au sujet de Jiyong, et tu le croyais encore sur parole. Ce jeune homme n’était qu’une mauvaise influence et il était impossible que tu aimes ce genre de personne. Il était impossible que tu puisses l’avoir aimé. Tu n’aimais pas les hommes, ne les avais jamais aimés et ne les aimerais jamais.

Et Jiyong, il te donne plein d’indices. Tu vois très bien qu’il a envie que tu te souviennes, que tu lui montres que tu le reconnaissais, que tu ne l’avais jamais oublié. Et toi tu faisais tout en ton pouvoir pour garder le contrôle, pour ne pas lui montrer que oui, tu le reconnaissais. Craquer, c’était montrer tes faiblesses, et tu étais tout sauf faible. Surtout face à lui. Langue qui glisse légèrement sur tes lèvres tandis que tu hausses les épaules à ses paroles. « Je n’ai jamais eu d’amis, quand j’étais enfant. » Tu enfonces le clou encore plus loin, moue agacée se glissant sur ton visage. Ta main s’enfonce dans ta poche pour attraper ton portable et lorgner l’heure, te disant que tu serais en retard pour ta première journée. Quelle bonne impression tu ferais. « Peu importe qui était ce Ilnam que tu connaissais, tu peux l’oublier. Il n’existe plus. » Et il avait emporté tous ses souvenirs avec lui, enfermés sous clé au plus profond de ses songes. Portable qui glisse de nouveau au fond de tes poches alors que tu t’approches pour le regarder de haut, laissant le silence planer un moment. Ta main se relève et s’accroche au col de son t-shirt, tes lèvres s’étirant en une moue légèrement amusée.  « Je ne sais pas ce que tu me veux, mais je te conseille de garder tes distances et de ne plus m’adresser la parole. » Et tu le pousses. Tu le pousses pour l’éloigner, pour s’assurer qu’il ne puisse aucunement entendre les battements effrénés de ton cœur. Tu l’éloignes pour tenter d’effacer cette nouvelle image de lui qui s’encre dans ton esprit. Pour garder le contrôle. Pauvre Ilnam, tu te rends si peu compte que tu l’as perdu dès que le jeune homme est revenu.

Revenir en haut Aller en bas
Lim Jiyong

Saenghwang Institute.
Lim Jiyong
Feat : Kim HongJoong (Ateez) by Kelly
Messages : 78
Age : 22
Nom de scène : Raiden
Spécialités : Rap, chant, écriture.
Mar 16 Juil - 18:49
ghost of the past
lim jiyong & hoang ilnam

C'était fait. Il venait de le briser, son cœur. Il l'avait choisit. Il aurait pu fuir. Il aurait pu simplement ne pas insister. Il aurait pu partir immédiatement, et ne pas se retourner. Il aurait pu faire passer son égo après son cœur. Mais il fallait se rendre à l'évidence. JiYong ne s'aimait pas autant qu'il aimait Ilnam. Ilnam... Ses mots qu'il avait prononcés. Ses mots venu fendre le cœur de JiYong comme si ça n'avait aucune importance. Et le pire, quand JiYong regardait au fond des yeux de son plus cher amour, c'était qu'en effet, il n'y voyait rien. Il n'avait pas la moindre importance à ses yeux...

Quand le choc est trop grand. Quand la peine est trop lourde, comment réagissent les gens...? JiYong n'avait pas prit de douche aussi froide que depuis le départ de sa lâcheuse de mère. JiYong avait placé bien trop d'espoir en ce moment, JiYong n'était pas prêt.. Pas prêt à être ainsi traité, ainsi rejeté, ignoré, écrasé comme s'il n'était rien du tout. Il avait fait comme s'il n'avait jamais rien été du tout pour lui... IlNam... Pitié... Son regard, brillant, douloureux, son sourire, amer et à moitié fanés sur ses fines lèvres, un sourire d'enfant dont les rêves venaient d'être cruellement brisés en un millier de morceaux. Un enfant... Ilnam était tout ce qu'il lui restait de l'enfant qu'il était... Et maintenant, le petit JiYong de ses souvenirs, le joyeux et souriant, le petit soleil qu'il était venait de voir s'éteindre son tout dernier petit rayon de lumière...

Incapable de bouger, trop sonné, trop perdu, il réalisait que la peur venait lentement s'emparer de lui, et le strangulait lentement... La peur d'un vide immense. Il venait de perdre son dernier pilier. Il venait de voir s’effondrer la seule et unique carte précieuse qui constituait son château.. Alors, il voulu courir...

Courir... Courir oui, encore, toujours, plus loin. Qu'importait ou ses pas le mèneraient. Qu'importait où il allait. Il fallait juste qu'il aille loin. Et qu'il soit seul. Seul avec sa douleur, son amertume, sa colère, et sa tristesse... Sauf que, JiYong était toujours immobile, et toujours incapable de faire le moindre geste, de prononcer le moindre mot... Il venait de tout détruire. Ilnam... Il avait eu tellement foi en eux, en ce souvenir magnifique, en l'espoir de le retrouver et que tout aille mieux... Il n'avait fait que se mentir encore et encore durant toutes ces années...

Pourquoi... Pourquoi le touchait-il pour lui faire encore plus mal ? Pourquoi le pousser ? Pourquoi le toucher pour finalement le laisser ici seul avec pour seul vestiges de ce moment une fugace sensation de chaleur sur son épaule... Ilnam a les mains chaudes... Ilnam s'éloignait... Et là, alors que JiYong entendait au loin son nom résonner, et que le nœud dans sa gorge se faisait de plus en plus serré, il les sentit très distinctement... Deux, seulement deux. Deux petites larmes venaient de perler sur son visage, alors que toujours il était incapable de bouger, ni de détourner les yeux de se large dos froid et sombre qui s'éloignait, le laissant seul, là...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: